Elle s'appelait Sarah

Publié le par Les critiques à la Maud

Elle s'appelait SarahCritique: N'allez pas voir ce film si vous voulez vous détendre et sourire. On y parle de la seconde guerre mondiale, de la rafle du Vel d'Hiv et des années qui ont suivi.

La trame historique est amenée par une trame plus récente, située de nos jours, et les deux s'entremêlent habilement pour finir par se rejoindre... ou pas... là n'est pas le but du film. Il y a la vie de Julia (le présent) et la vie de Sarah (le passé). Il y a le poids du passé souvent bien difficile à porter (avoir été juif sous Hitler) et il y a la souffrance du présent, en l'occurrence, la souffrance (et/ou la honte) d'avoir profité des avantages à être "bien né" à cette époque. La reconstitution historique est belle et émouvante, très dure souvent, insoutenable des fois. J'en aurais bien vu encore et encore pour apprendre, voir et comprendre... sans voyeurisme aucun. La partie plus actuelle, celle qui se passe de nos jours, est beaucoup plus singulière, mais nous apparaît comme un vent de fraîcheur, un instant pour souffler, un moment de détente avant de repartir dans l'angoisse.

J'aime de plus en plus Kristin Scott Thomas. Je crois vous l'avoir déjà dit. Ce rôle lui convient, tant par ses origines que par son accent, son passé et son côté "étrangère" (au sens propre comme au figuré) à ce qu'il se passe dans cette famille. Niels Arestrup, même si ses apparitions sont bien trop sporadiques à mes yeux, est touchant. Quant à Mélusine Mayance, j'espère te revoir très prochainement: tu es bouleversante!

Un film qui a ses petites maladresses, ses petites longueurs, mais qui nous (re)montre néanmoins avec ingéniosité et tact les atrocités d'un monde qu'on voudrait oublier. Certains n'ont pu vivre avec...

Pour info: ce film est l'adaptation du roman éponyme de Tatiana de Rosnay

 

On y va: vraiment pour les reconstitutions historiques

On regrette: la fin (un peu) interminable...

 

Résumé: Julia Jarmond va enquêter sur les locataires ayant occupé l'appartement dans lequel elle compte s'installer

Réalisateur: Gilles Paquet-Brenner

Casting: Kristin Scott Thomas, Mélusine Mayance

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tatouille à la mangue 23/12/2010 23:05


Et qu'est ce qu'on pleure....