Tout ce qui brille

Publié le par Les critiques à la Maud

Tout ce qui brilleCritique: Un film de filles comme on les aime. Désolée messieurs, cette critique n'est donc pas pour vous.

Mesdames, vous ne retrouverez pas le cultissime "Dirty Dancing", le non moins renommé "Sex and the city, le film", le déchirant "Ghost", mais vous vous réjouirez néanmoins devant ce petit film à l'accent "frenchy".

Des paires de chaussures à foison, des robes que l'on trouvera sans problème pour nous, des soirées qu'on connaît bien...

On s'identifie à ces deux personnages féminins que sont Leïla Bekhti et Géraldine Nakache. On comprend leurs envies, leurs désirs, leurs délires, leur complicité.

On comprend même leur langage, un peu trop d'ailleurs, c'est la faiblesse de ce film: les dialogues sont vraiment trop parlés comme dans la "vraie vie", à se demander des fois s'il n'y avait pas une part d'improvisation.

On relève la merveilleuse performance de Audrey Lamy (soeur d'Alexandra... film de filles, potins de filles!). Géniale dans ce rôle de coach sportif raté de banlieue qui peine à avoir son diplôme... pourtant, au final, il n'y a peut-être qu'elle qui s'en sort!

Petite histoire de copines, petite morale, simple mais tellement vrai! On sort de la salle, on sourit, on chante, on danse et on va dire à sa meilleure amie qu'on l'aime.

 

On y va: "Si je sais que tu m'aimes, la vie que tu aimes au fond de moi me donne tous ses emblèmes, me touche quand même du bout de ses doigts. Même si tu as des problèmes, tu sais que je t'aime, ça t'aidera. Laisse les autres totems, tes drôles de poèmes et viens avec moi..."

On regrette: que Géraldine Nakache ne finisse pas avec Nader Boussandel (le mec du balcon)

 

Résumé: Les tribulations de deux meilleures amies: boulot, amour, soirées, famille, dispute

Réalisateur: Géraldine Nakache, Hervé Mimran

Casting: Géraldine Nakache, Leïla Bekhti

 

Supplément page: Tout ce qui brille

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article