Et soudain, tout le monde me manque

Publié le par Les critiques à la Maud

Et soudain, tout le monde me manqueCritique: Deuxième film derrière la caméra pour Jennifer Devoldere, deuxième déception. Pourtant les idées originales, simples et mignonnes sont là à chaque fois, les bandes-annonces sont top, les comédiens assurent... mais que se passe-t-il donc? Il y a de grandes longueurs, trop de silence et des moments inintéressants. Une histoire un peu bancale à laquelle nous n'avons pas franchement toutes les réponses ou trop tardivement et cela énerve un peu. De la consistance, cela manque seulement de consistance.

A côté de cela, il y a une scène dans un Starbucks très inattendue. Il y a des chaussures vert fluo. Il y a un cabinet de radiologie hors du commun. Il y a une pluie assez fréquente et très bien filmée. Il y a une belle histoire d'adoption, de belles histoires d'amour. Certains s'empareront du talent de photographe de Justine (Mélanie Laurent) ou de son amour du travail, d'autres préféreront la rigueur de Cécilia (Géraldine Nakache) ou les parties de golf d'Atom (Manu Payet). La musique est sympa aussi, mais là encore, certains moments en manquent peut-être. 

Et les comédiens, c'est un régal, vraiment. Une Mélanie Laurent à tomber. Je pense que la prochaine coupe de cheveux à la mode sera la frange. Le prochain look immanquable: la veste en cuir rouge. Son jeu est parfait, sa présence incroyable, son regard hypnotisant. Michel Blanc est pas mal, même si je risque de me lasser incessamment sous peu de ses rôles de mal-aimés et d'incompris. Claude Perron (Suzanne) est merveilleuse. Elle forme avec Michel Blanc un couple surréaliste, mais qui fonctionne bien. Florence Loiret-Caille (Dom) est touchante. Géraldine Nakache, Guillaume Gouix (Sami), Sébastien Castro (Bertrand)... même le serveur du café, le rabbin, le docteur du cabinet sont bons! Alors oui, film à voir pour les acteurs!

 

On y va: pour Mélanie Laurent, un point, c'est tout!

On regrette: une fin un peu dure, mais qui tranche finalement pas mal avec l'esprit du film

 

Résumé: Justine n'arrive pas à aimer. Son père, Eli, ne sait pas transmettre ses sentiments. Il y a comme un malaise...

Réalisatrice: Jennifer Devoldere

Casting: Mélanie Laurent, Michel Blanc

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article